Chaud chaud l'été



image IMG_5393.jpg (5.9MB)
vue d'Elze haut et son château



Salut tout le monde,

Comme d'hab, pour ceux qui n'auraient pas eu les épisodes précédents, vous pouvez cliquer ici
Autre détail, j'ai été trop fainéant pour prendre des photos, les photos que vous verrez ici ont été prises par Marc,... Merci Marc.

Fin de l'été, début de l'automne, le moment des nouvelles!!! Nous avons maintenant passé 4 saisons complètes.
Je fais bref pour la météo, juillet chaud, chaud, mais avec un peu de pluie 2 fois sur le mois (et ça dure 1 jour, maximum 2), mais on était souvent au-dessus des 30° voire bien au-dessus. Pareil en août, très chaud mais cette fois sans pluies, les orages qui arrivent généralement mi-août ne sont pas passés. En fait depuis mi-juillet il a dû pleuvoir en tout et pour tout, 5 ou 6 heures et toujours rien en ce début d'automne. En septembre les températures ont baissé et il a même fait un peu frisquet ces derniers jours d'été.

Heureusement le ruisseau qui alimente le village en eau tient bon et on a toujours de l'eau, mais on ne la boit plus vu le débit du ruisseau très faible (oui pour les nouveaux lecteurs, ici à Elze on boit l'eau du ruisseau, dingue hein!!). Enfin bref, on attend la pluie avec impatience. Et dire qu'avant, en Belgique, on s'en plaignait,... on n'est jamais content !!!
On espère aussi qu'on ne va pas tout se ramasser d'un coup en automne,... les pluies cévenoles c'est quelque chose.

Je disais donc, été très chaud même aux yeux de ceux qui vivent ici depuis longtemps, du coup, il est très difficile de travailler entre 11 h et 15 voire 16 h,... donc ralentissement du rythme (qui a dit "encore" ?!). Alors on fait les travaux à l'extérieur en début de matinée et ensuite, travaux légers si possible là où il y a de l'ombre, un peu de jardinage et de petits aménagements à l'intérieur. Et bien sûr, on fait la sieste !!

image IMG_4298.jpg (3.0MB)
le plateau petit déj d'accueil
Mais ça tombe bien aussi car c'est la période des vacances et donc des visites, ça occupe. Préparer le cabanon et les abords, accueillir, et prendre l'apéro avec les vacanciers, qui en général sont des amis, des anciens collègues (ou les 2) ou de la famille. Que ce soient les visites d'un ou quelques jours ou des locations de une ou 2 semaines, nous avons passé de bons moments avec tous ces gens qu'on remercie encore de leur passage. Beaucoup de plaisir... mais fatiguant aussi. Et que dire du marché du samedi, blindé de touristes, plus de place pour se garer et la foule entre les échoppes,... On était bien contents de retrouver notre petit marché plus calme en septembre.


Côté jardin, il a souffert de la chaleur et du manque d'eau, et les corvées d'arrosage deviennent de plus en plus nécessaires à mesure que l'été avance. Les salades montent, les courgettes ont vite ralentit leur production, les tomates produisent moins de fruits, car si les légumes aiment souvent le soleil et la chaleur, trop c'est trop. Le jardinage est différent. Sans compter que le potager vient d'être mis en place et que la terre n'est donc pas encore bien vivante. Nous avons en effet ici une terre pauvre qu'il va falloir améliorer. Et puis il y a les sangliers (je vous raconte après). Ceci dit on en est quand même à plus de 60 kg de tomates récoltées sur l'été, des concombres, cornichons, courgettes, aubergines, poivrons, pommes de terres, haricots, carottes, oignons … les marchands de légumes ne nous ont pas beaucoup vu. Bref nous sommes contents, mais ça devrait produire bien plus... Nanou n'a pas encore pu faire beaucoup de conserves.
Et les terrasses sont encore bien occupées part des poireaux, choux, et les semis d'automne tels que la mâche, les navets, quelques salades, de la roquette et des épinards. Ce ne sera pas suffisant pour l'hiver mais on mangera encore des légumes maison.
image IMG_5377.jpg (6.8MB)
le potager

Les fruitiers sont encore trop jeunes pour produire, même les framboisiers n'ont que très peu donné car ils ont aussi souffert de la sécheresse (et pas assez arrosés). Notre vieux figuier, qui était là avant nous, n'a pas failli à sa réputation, à savoir très productif. Cela a démarré un peu avant le 15 juillet, ce sont les figues fleurs: une anomalie de la nature qui fait que certaines variétés produisent 2 fois (on dit "bifère"). Très vite nous sommes submergés, les fruits mûrissent trop vite et on ne peux plus suivre, et vu qu'elles ne se conservent que 2 jours, après en avoir donné autour de nous, un bon paquet finissent, hélas, au compost. La deuxième production (les figues fruits) est arrivée fin août un peu en avance. De nouveau, impossible de tout cueillir (re-confitures) et les frelons et autres insectes s'en donnent à cœur joie. Nous sommes en train de finir les dernières. Nous nous sommes aussi régalés de quelques grappes de raisins.

Revenons aux sangliers, l'autre fléau du coin. Je dis « l'autre » car il y a aussi les moustiques, mais eux, c'est surtout en début d'été et après une semaine ou deux on réagit moins aux piqûres. Ceci dit, on évite quand même de rester dehors en short et courtes manches à la tombée de la nuit. Les sangliers eux, nous menacent toute l'année et un sanglier qui rentre dans le potager, ça fait du dégât !... Non pas qu'ils mangent les légumes, mais ils sont à la recherche de petits vers et autres bestioles qui vivent sous terre et donc ça vous laboure le sol à un point que vous n'imaginez pas. Et bonjour les semis foutus en l'air, les plants déracinés (et qui ont du mal à reprendre après), et les boutures en pots de mon début de pépinière qui ont volé. Je ne vous dis pas le spectacle et le désolement et la rage quand vous découvrez le matin que les sangliers sont passés. Mais bon, on a décidé de vivre dans la nature, on fait avec. On remet ce qu'on peut en place (mais une courgette qui a été déracinée il lui faut du temps pour se remettre), on refait des semis, … et on consolide les clôtures. Pas si simple car il faut trouver par où ils sont passés. Et eux ils ont très faim,... c'est la sécheresse, il n'y a rien à manger et donc, les potagers sont une aubaine. Alors, on consolide un côté... puis ils trouvent un autre passage,... 3 nuits de suite ils ont réussi à entrer. Donc on veille le soir, on se relève la nuit, on a même dormi des parties de nuits à la belle étoile, dans le potager. Heureusement,et notre nouveau chien (Nanou vous racontera) a donné l'alerte plusieurs fois. J'ai même eu une grosse arbalète à prêter, bien décidé à devenir chasseur. Je l'ai bien sûr raté et puis j'ai abandonné, trop difficile la nuit. Bref, la première quinzaine d'août a été fatigante, des nuits courtes à se lever au moindre bruit et des journées à consolider les clôtures. Je touche du bois mais ils ne passent plus, bien qu'on les entende tous les soirs rôder autour du terrain (parfois on peut même les voir).

Voilà, c'est parti pour l'automne, continuer le défrichage et refaire des terrasses pour la pépinière, terminer le toit du futur atelier (l'ancien bâtiment qui avait brûlé), etc. etc. J'ai encore de quoi m'occuper. On se retrouve dans 3 mois.

L'été à Elze, version Nanou.

Cet été a été riche en rencontres , discussions et événements.
Parlons des rencontres, c'est un moment propice à la détente pour les vacanciers qui viennent chez nous. Ce qui est chouette c'est de voir qu'ils se plaisent, qu'ils ont des choses à faire , que les randonnées sont belles....Nous avons, au début juillet, profité d'une balade géologique sur le plateau de La Garde-Guérin avec Marc et Isabelle. C'était très gai de découvrir autrement ce village médiéval et de déguster une bonne bière locale après avoir passé l'après midi sous le cagnard. Leur enthousiasme pour le lieu n'a fait que me conforter dans l'idée que nous avions vraiment de la chance de profiter de cet endroit au quotidien.
Je ne vais pas faire défiler tous les vacanciers et membres de la famille , juste vous dire que chacun d'entre eux , avec leurs caractéristiques propres nous ont apporté beaucoup de joie, d'apéros, de rire, brefs des moments privilégiés. 
Les surprises aussi, nous en avons eu plusieurs, Julie et Rony, Bernard et Nath, et enfin Babou et Simon, qui sont tous passés sans l'avoir vraiment prévu, heureusement pas en même temps.
Un des temps fort de l'été pour moi c'est une journée au château de Largentière, journée où nous sommes plongés dans le monde médiéval, où nous apprenons plein de choses avec des acteurs qui nous font vivre hors du temps....Nous avons passés cette journée avec Soph, Sergio et les enfants c'était super.
Il y a aussi le passage d'autres amis de Floriffoux qui viennent camper dans le coin, et avec qui on a fait un concours de pétanque. Vous voyez, on ne s'est pas ennuyé. 

Il n'y a pas que les vacanciers qui sont passés, les sangliers aussi....mais là, Pat vous en a déjà parlé.

Et enfin la petite touche culinaire: j'ai eu une bonne récolte de cornichons,... Ayla et moi, on adore,... J'ai donc fait pas mal de conserves, avec différentes recettes. On verra ce que cela donne. Le plus dur c'est d'attendre car pour les cornichons il faut au moins deux mois... pfffff . Il y a eu les figues aussi et avec leur retour, la pâte de fruits, les confitures figues/rhubarbe, figues/jus d'orange, figues/prunes, figues tout court...figues quoi! Et là je fais des figues confites afin de les mettre dans une recette de poulet aux fruits secs,... J'en ai fait quand Théo est venu, nous avons adoré.
Côté tomates, j'espérais plus car j'aurais voulu faire des coulis, mais nous les avons mangées au fur et à mesure ....On a quand même récolté plus de 60 kg! Il y a eu aussi le pesto de basilic, un délice rien que d'y repenser j'en ai l'eau à la bouche. Allez je vous livre ma recette, je passe le basilic au jazz max (mais ça peut être au mixer), j'y ajoute de l'huile d'olive et, en fonction de la quantité, de la purée d'amandes, sel, poivre, en pot et hop on déguste.

Je dois aussi vous parler de Tulsy... c'est notre chiot, il a l'air d'un brigand avec ses oreilles pas semblables, il en a une relevée et l'autre est pliée en deux. De caractère, il est super chouette; comme tous les chiots, il passe ses journées à mordiller tout ce qu'il peut, y compris vos mollets si vous passez par là ! Mauvaise habitude que je m'attache à faire disparaître. Il aime jouer, est parfois fou, et pas question de le garder près de nous à l'apéro,... ben quoi lui aussi voudrait bien profiter du saucisson qui sent si bon….Tulsy apprend vite, mais il entend quand il veut...Et heureusement qu'il entend les sangliers la nuit: il nous a quand même sauvé le potager une ou deux fois,...Le revers de la médaille, c'est que maintenant, il aboie dès qu'il entend du bruit, donc ça aussi j'essaie d'y remédier en lui faisant comprendre qu'une fois prévenu, plus besoin de continuer. Il a horreur de la voiture, à tel point que lorsque l'on part côté voiture, il refuse de nous suivre.Tiens, au fait, savez-vous ce que c'est du Tulsi ( avec i normalement) ? C'est une variété de basilic,: un basilic sacré en Inde... On a eu Quetsch, qui est une prune, fallait bien que l'on continue sur notre lancée,... Et je ne vous dis pas,... nous avons cherché un nom pour lui pendant prés d'un mois ! Côté chats cela se passe assez bien avec le chien: Yoda c'est méfié pendant quelques jours, maintenant c'est Tulsy qui se méfie des coup de pattes qu'il peut donner ; avec Chewbaca, tout va bien; il faut dire que lui, il a connu Quetsch .

Bref je n'ai pas vu passer l'été, j'ai l'impression d'avoir fait plus de mille choses en deux mois, je ne me suis pas embêtée, ça c'est certain! Merci à tous ceux qui y ont participé... C'était vraiment bien,... On recommence l'année prochaine ?

Et Ayla a bien recommencé son année scolaire.



Voilà quelques photos pour donner l'envie de venir à ceux qui ne l'ont pas encore fait, encore merci au photographe.


image IMG_4424.jpg
Faut aimer les dénivelés

image IMG_4457.jpg (4.7MB)
Des vieilles pierres aussi

image IMG_4530.jpg (3.8MB)
souper au calme et à l'ombre du châtaignier

image IMG_4463.jpg (3.4MB)
Rando au Mont Lozère

image IMG_4443.jpg (6.3MB)
Nature et biodiversité

IMG_4302.jpg
Le marché des Vans

IMG_4392.jpg

image IMG_4407.jpg (4.9MB)
Elze vu d'en face

image IMG_4429.jpg (5.2MB)
Vue du Serre de Barre sur l'Ardèche

  • image IMG_4493.jpg
    Le lac de Villefort

image IMG_4319.jpg (4.4MB)

IMG_4331.jpg
le Chassezac

image IMG_5336.jpg (5.7MB)
la ballade géologique

IMG_4362.jpg
le bois de Païolive